Hypnose Ericksonienne

L’hypnose Ericksonienne est une technique thérapeutique mise au point par Milton Erickson (1901-1980) au cours des années 50. La particularité de cette méthode est que la personne participe à sa mise en condition hypnotique.

L’auto-hypnose

On entend par auto-hypnose toutes les méthodes auxquelles on peut recourir pour se mettre en état d’hypnose sans aucune aide extérieure. En effet,  il est tout à fait possible de se mettre dans un état d’hypnose tout seule. Mieux encore, nous nous trouvons dans un état semblable sans nous en rendre compte plusieurs fois par jour. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour résoudre nos problèmes ?

L’autohypnose  pourquoi?

– la gestion de la douleur,

– la réduction des états dépressifs

– la gestion du stress

– aller vers un mieux-être

– mieux dormir

-la gestion des émotions

MAPS

Membre de l’I.M.H.E , je suis formée aux Mouvements Alternatifs Pluriels par Véra Likaj (Espace du possible).

Les Mouvements Alternatifs ont la cote…. Depuis 1995, premier livre de F. Shapiro (du MRI de Palo Alto) sur l’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), cet outil est enseigné et pratiqué mondialement. Il s’agit d’une technique de soin utilisant les mouvements oculaires dans le traitement de l’Etat de Stress Post Traumatique (ESPT ou PTSD). On fait faire au patient des séries de mouvements des yeux en l’exposant au souvenir traumatique comme dans une désensibilisation puis on opère une restructuration cognitive.

Depuis 1995 les choses évoluent… Dans le courant des Thérapies Brèves et de l’Hypnose Ericksonienne, l’Ecole Nantaise de l’AREPTA puis l’Ecole Lilloise de l’Espace du Possible y intègrent plusieurs outils particulièrement de thérapie stratégique et solutionniste ainsi que des outils hypnotiques. Le résultat de ces apports est une sécurité accrue, l’élargissement des indications (traumatismes , troubles anxieux, dépression, douleur, symptômes corporels, etc.) et une efficacité renforcée avec un minimum de moyens particulièrement ciblés.